Bonjour et bienvenue sur le site de Kerven Teignouse

Un habitat à l'âge de fer -

Inguiniel - Morbihan

CONTACTEZ-NOUS

Gmail

Facebook

Fouilles & études archéologiques

rapport 2010 à 2012 La zone humide. Etude d'un franchissement
  • Localisation

>

1 - L’habitat de Kerven Teignouse s’ouvre vers le nord. Il est bordé par deux petits cours d’eau dont les vallées ont profondément marquées le relief. (la photo aériennes avec vallon ouest, vallon nord)
Deux voies d’accès successives, l’une datée du V e siècle av. J.C., l’autre des environs de 240 av. J.C. ont franchi une zone actuellement occupée par un bas-marais., à quelques dizaines de mètres en amont de la confluence des deux ruisseaux.(la photo aérienne avec confluence, puis franchissement, le plan avec les deux voies) Les fouilles ont mis en valeur deux différents systèmes de franchissement : 2 - La première voie traverse le vallon encore faiblement colmaté sur un ponton dont on a retrouvé les supports. Ce sont des sections de troncs de chêne fendus en quarts et plantés dans le substrat. Ce premier franchissement correspond à la voie d’accès découverte sur le flanc du versant sud. Cette dernière mène à la première entrée du site (phases A et B). 3 - La seconde voie est une chaussée plus large construite sur une première couche tourbeuse. Elle associé à sa base des branchages disposés à plat et de petits piquets formant un premier blocage. Au dessus un dispositif similaire utilise des éléments plus importants .L’ensemble est contenu par un dernier système alliant des poteaux et des madriers. A cette seconde voie correspond le chemin d’accès au site fortifié vers le sud.
Nous vous présentons ici la dernière version du site KTZ.03.2 1992 - 2015 Le site internet évolue, se complète et innove en tenant compte des derniers résultats de la recherche menée depuis 1992.
L’étude de l’environnement archéologique d’une stèle funéraire découverte en place a très rapidement évolué. Dès les premières années de fouilles, nous avons compris que le monument ne se trouvait pas dans son contexte d’origine. Par contre, l’importance et la richesse des données présentes à Kerven Teignouse nous ont engagés à entreprendre un travail de longue haleine.
Au cours des programmes tri-annuels, plus de cinq hectares on tété étudiés, mettant en valeur un habitat dont la stabilité remarquable sur tout le second Age du fer nous permet de bien cerner son évolution.
Depuis 2010, les fouilles se concentrent aux abords de l’habitat fortifié entièrement étudié. L’accès au site, avec la découverte des deux systèmes de franchissements du bas marais situé au nord de l’habitat est achevé.
Le programme 2013 - 2015 concernent les abords est du site avec la mis en valeur de plusieurs systèmes d’enclos « satellites » associés à la fortification toute proche.
>